R  

© 2009 Bertrand Bonnetier

Ragtime : Style de musique en usage chez les musiciens noirs d'Amérique. On le considère comme une des sources du jazz. Il est caractérisé par un rythme syncopé, de mesure binaire, imitant la marche. Scott Joplin en fut le plus grand compositeur.

Rallentando : Mot italien employé pour indiquer qu'il faut ralentir le mouvement.

Rasch : Mot allemand signifiant "rapide".

Réalisation : Art de compléter une ligne de basse avec des accords convenant à la mélodie que l'on accompagne. Aux XVIIe et XVIIIe siècles, les compositeurs écrivaient rarement toutes les notes à jouer, laissant ainsi à l'interprète une certaine marge d'initiative.

Rebec : Instrument du Moyen Age pourvu de trois cordes, joué avec un archet et possédant un registre de deux octaves. Les ménétriers en jouaient.

Récitatif : Sorte de discours mélodique dont le texte est à moitié parlé et à moitié chanté. Il est employé dans les opéras pour décrire l'action.

Récurrence : Procédé qui consiste à disposer les notes d'un thème en sens inverse, par exemple transformer do-ré-mi en mi-ré-do. Il a surtout été employé au XXe siècle, dans la musique sérielle.

Redoublement : Procédé qui consiste à écrire, dans un accord, plusieurs notes du même nom à des octaves différentes. Certaines notes sont interdites de redoublement car l'accord sonnerait mal dans cette position.

Réexposition : Partie d'une œuvre qui reprend les thèmes du début après que ceux-ci aient été développés.

Relatif : Les gammes sont organisées soit par le cycle des quintes, soit par tons relatifs. A chaque gamme majeure correspond une relative mineure qui utilise les mêmes notes disposées différemment.

Remplissage : Notes ajoutées pour compléter un accord.

Renversement : Inverse d'un intervalle donné : la sixte rni-do est le renversement de la tierce do-rni.

Répétiteur : Personne qui fait travailler les chanteurs dans un opéra.

Répétition : Réunion permettant à l'orchestre tout entier de travailler les œuvres qu'il présentera par la suite.

Reprise : Partie d'une œuvre ou d'une mélodie qui est répétée. Dans la forme suite, il y a une reprise de chaque partie. Dans la forme sonate, il y a seulement une reprise de la première partie.

Requiem : Messe pour les morts. Cette forme a inspiré beaucoup de compositeurs parmi lesquels Mozart qui, mort trop tôt, en commença un sans pouvoir le terminer.

Résolution : Passage d'un intervalle tendu ou dissonant à un intervalle plus détendu ou consonant.

Retard : Technique d'écriture permettant de garder une note appartenant à un accord dans l'harmonie suivante.

Rhapsodie : Composition libre où se juxtaposent, dans un mouvement unique, divers thèmes d'inspiration populaire. Liszt puis Brahms furent les premiers à écrire dans ce style. Au XXe siècle on connaît surtout la Rhapsody in Blue de Gershwin.

Ricercere : Forme musicale en usage aux XVIe et XVIIe siècles. L'écriture en est contrapuntique et on y fait grand usage de limitation.

Riff : Terme de jazz désignant un motif mélodique simple, répété continuellement et permettant des variations rythmiques et harmoniques.

Rinforzando : Mot italien indiquant que, dans une phrase mélodique, il faut placer l'accent sur une seule note.

Ritenuto : Mot italien indiquant qu'il faut retenir immédiatement le tempo.

Ritournelle : Fragment qui revient régulièrement et sert généralement à introduire différentes parties.

Romance : Poème lyrique traitant d'une histoire d'amour, généralement tragique. Beaucoup de mélodies furent écrites pour mettre de telles œuvres en musique puis les compositeurs écrivirent de la musique instrumentale où ils transposèrent l'élément lyrique.

Rondo : Forme musicale comprenant un refrain et des strophes et qui se déroule de la façon suivante : refrain, premier couplet, refrain, deuxième couplet, etc. La musique étant variée naturellement au moment des couplets.

Rosace : Ouverture effectuée au centre de la table d'harmonie de certains instruments à cordes comme la guitare et le luth.

Roulement : Succession de coups de baguette si rapides et si réguliers qu'on a l'impression d'entendre un son continu.

Rubato : Façon de jouer à des fins expressives en assouplissant la mesure sans en perdre le sens.

Rumba : Danse cubaine de mesure binaire mais de rythmes très complexes.