K  

© 2009 Bertrand Bonnetier

Klangfarbenmelodie : Terme allemand inventé par Schönberg en 1911 signifiant mélodie des timbres. L'élément le plus important de la musique classique jusqu'au XXe siècle était la mélodie. Le compositeur Schönberg fut le premier à composer une pièce dans laquelle les mêmes notes sont utilisées tout en changeant constamment le timbre.

Koncertmeister : Mot allemand désignant le premier violoniste d'un orchestre. Son rôle est d'assurer l'accord du pupitre et, éventuellement, de remplacer le chef d'orchestre lorsque celui-ci est absent.

Konzertstück : Pièce pour instrument soliste et orchestre comportant un mouvement unique et d'un caractère brillant. Les compositions les plus remarquables de ce genre sont celles de Schumann, Weber et Liszt.

Koto : Instrument japonais, à cordes pincées. Il possède treize cordes et mesure presque deux mètres.

Kräftig : Terme allemand signifiant que l'on doit jouer avec force.