E  

© 2009 Bertrand Bonnetier

Enchaînement : Désigne le mouvement d'un accord à l'autre. On parle d'un bon enchaînement harmonique.

Enharmonique : Phénomène acoustique qui permet de changer le nom d'une note. Si l'on prend le cycle de quintes sur lequel est basé le système musical européen, on arrive, après un certain nombre de quintes, à une note qui se rapproche d'une note déjà entendue : le si dièse est très proche du do. Sur tout instrument autre que le piano, les différences entre les deux notes sont imperceptibles et beaucoup de compositeurs ont joué sur les effets de ces différences. Beethoven disait même qu'il entendait la différence entre une pièce en sol bémol et une autre en fa dièse.

Epinette : Sorte de clavecin, la différence avec cet instrument étant dans la disposition des cordes : Celles de l'épinette sont disposées perpendiculairement à l'instrument alors que celles du clavecin sont dans le prolongement des touches.

Epinette des Vosges : Instrument à cordes appartenant à la famille des cithares. Il consiste en une caisse de bois qui peut atteindre 80 cm, sur laquelle sont tendues environ sept cordes. Une touche est placée sous trois de ces cordes qui sont mélodiques. Les quatre autres jouent le rôle de bourdon.

Estampie : Danse européenne du Moyen-Age dont le nom vient du mot allemand signifiant frapper. Elle est caractérisée par un rythme entraînant et une forme strophique de six ou sept phrases mélodiques.

Etouffoir : Elément de la mécanique du piano qui permet d'arrêter les vibrations de la corde dès qu'elle a été jouée.

Etude : Pièce de musique particulièrement destinée au piano. Elle n'a pas de forme précise, le but recherché étant d'allier une difficulté technique spécifique à un contenu expressif. Les études de Chopin et de Liszt sont célèbres.

Exposition : Première partie de la fugue ou de la sonate dans laquelle sont exposés le ou les thèmes. Dans la fugue, l'exposition comprend le thème (ou sujet), présenté quatre fois sur des notes différentes et suivi par le divertissement. Dans la sonate, l'exposition fait entendre tout le matériau de l'œuvre qui sera ensuite développé.

Expressionnisme : Mouvement artistique du début de XXesiècle, regroupant certains peintres et écrivains et des musiciens comme Schônberg, Berg et Webern. La tendance était de pousser l'expression et la sensibilité à un point extrême et de faire régner une tension constante. Dans le cadre de ce mouvement, les lois de l'harmonie classique furent bouleversées et on aboutit à un nouveau langage musical.